Terreo Distribution
ZA En Jacca
31770 Colomiers
N°TVA : 49811599174

Quelle est la différence entre fréquence de vidange théorique et réelle ?

Quelle est la différence entre fréquence de vidange théorique et réelle ?

 Avant d’en venir aux chiffres, une autre distinction s’impose : entre fréquence de vidange théorique d’une part, et fréquence de vidange réelle d’autre part :

  • La fréquence de vidange réelle est celle que nous constatons sur le terrain depuis 13 ans : les visites annuelles d’entretien donnent lieu à des mesures de niveaux de boues, si bien que nous disposons entretemps de statistiques précises sur le sujet.
  • La fréquence de vidange théorique, elle, repose sur la mesure du niveau de boues enregistrée lors des essais réalisés pour le marquage CE des microstations (« essais de type initiaux » de 38 semaines réalisés sur la plateforme d’essais d’un laboratoire accrédité). Elle dépend donc de la nature et de la concentration des effluents utilisés pendant lesdits essais.

Or ces effluents sont des eaux broyées passées par le réseau collectif, des postes de relevage etc. et ne sont guère représentatifs des eaux usées provenant directement d’une habitation individuelle ; en outre, ce ne sont évidemment jamais les mêmes effluents d’un essai à l’autre, ce qui rend les comparaisons entre produits concurrents aussi aléatoires que peu fiables.

Ajoutons à cela que les réglementations françaises diffèrent légèrement des réglementations européennes qui en sont à l’origine : la norme (NF) EN 12566-3 exigeait une DBO5 (demande biochimique en oxygène sur 5 jours) comprise entre 150 et 500 mg/l en entrée, quand la réglementation française (arrêté ministériel du 07/09/09) a réduit cette fourchette à 300 – 500 mg/l.

Si votre concentration, conformément à la norme européenne et avant publication de l’arrêté, était comprise entre 150 et 299, une règle de 3 des plus défavorable a alors été appliquée à votre microstation : on prend la fréquence de vidange mesurée, on divise par la DBO5 moyenne en entrée sur la durée des essais (comprise, donc, entre 150 et 299) et on multiplie par 400 (la moyenne entre 300 et 500). En d’autres termes, si vous étiez par exemple à 298 mg/l, votre fréquence de vidange théorique a été augmentée artificiellement de 33% au moins.



18/01/2021
Retour à la liste des actualités
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site