Terreo Distribution
ZA En Jacca
31770 Colomiers
N°TVA : 49811599174

Réchauffement climatique : 2022, une année record

Réchauffement climatique : 2022, une année record

Plus besoin d'attendre début 2023, pour que Météo France puisse dresser un bilan climatologique de l'année 2022. Selon les experts, le mois de décembre n'y changera rien. L'année 2022 a été, sans surprise, l'année la plus chaude que la France ait jamais mesurée

Pour vous donner quelques chiffres, la température moyenne de l'année 2022 a dépassé le record, précédemment détenu par l'année 2021. Hormis les mois de janvier et d'avril, tous les autres moments de l'année ont été plus chauds que la normale.

Des calculs très sérieux, organisés par de nombreux organismes de recherches internationaux, ont confirmé que l'attribution de la vague de chaleur au dérèglement climatique est devenue une certitude. 

Des sécheresses qui devraient s'accentuer

Les agriculteurs de France, mais également d'autres nombreux pays, vont avoir du mal à s'en remettre. Selon une étude du « World Weather Attribution » qui fédère des climatologues du monde entier, « le changement climatique d'origine humaine a rendu l'intensité de cette sécheresse au moins 20 fois plus probable ».

Pour vous donner un aperçu de ce qui nous attend, la probabilité d'un tel épisode est passée d'une fois tous les 400 ans à une fois tous les 20 ans. Étant donné que le réchauffement climatique continue de s'accroître, il est naturel que nous puissions attendre des sécheresses estivales plus intenses et fréquentes. Pour rappel, en 2022, des pays ont impacté par de multiples catastrophes naturelles dans le monde entier, comme les inondations au Nigeria et au Pakistan avec des dégâts impressionnants.

Une hausse des périodes estivales de 5 °C

En avril dernier, une équipe composée d'experts du CNRS, de Météo-France et du Centre européen de recherche et de formation, avait revoir ses prévisions des températures françaises pour 2100 à la hausse. Et pas qu'un peu puisque celle-ci se chiffrait à 50 %, ce qui fait envisager des étés plus chauds de 5 °C par rapport à l'avant-ère industrielle.

Et cela, dans un scénario d'émissions modérées de gaz à effet de serre, ce qui n'est pas joué vu le résultat de la COP 27 de Charm el-Cheikh. Il faut en attendre des impacts très forts sur les écosystèmes et les cultures.

 


01/12/2022
Retour à la liste des actualités
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies