Terreo Distribution
ZA En Jacca
31770 Colomiers
N°TVA : 49811599174

Température record des océans

Température record des océans

L'alarmante anomalie des températures océaniques

Une température de 21,19 °C dans les océans pourrait sembler modeste à première vue, mais elle représente en réalité un record alarmant. Les océans, qui jouent un rôle crucial dans la régulation climatique en absorbant 90 % de l'excès de chaleur généré par les activités humaines depuis l'ère industrielle, affichent une température anormalement élevée. Cette surchauffe continue de s'aggraver à mesure que les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère augmentent.


Conséquences écologiques et climatiques

La montée des températures océaniques entraîne une série de répercussions écologiques préoccupantes. Elle favorise notamment les déplacements d'espèces et l'arrivée d'espèces invasives qui menacent la biodiversité marine et la sécurité alimentaire de plusieurs régions. De plus, des eaux plus chaudes réduisent la capacité des océans à absorber le dioxyde de carbone, exacerbant ainsi le réchauffement climatique global.

 

Des records en série

Ce pic de température fait suite à une série de records établis récemment, soulignant une tendance au réchauffement accéléré des océans. Ce phénomène est d'autant plus préoccupant que le cycle d'El Niño, connu pour augmenter les températures de l'eau, commence à peine, avec des effets attendus encore plus importants d'ici la fin de l'année et les années suivantes.

 

Des exemples concrets de réchauffement

- Le "Jacuzzi" de Floride : l'Atlantique Nord a vu ses eaux atteindre des températures jamais enregistrées auparavant, avec un record de 24,9 °C fin juillet, signalant un réchauffement précoce et significatif par rapport aux normales saisonnières.

- La Méditerranée sous haute température : peu de temps avant, la mer Méditerranée avait également établi un record avec une température médiane de 28,71 °C, selon les recherches espagnoles.

 

Une perspective alarmante

Le rapport du GIEC de 2019 indique une multiplication par deux de la fréquence des canicules marines depuis 1982, avec une prévision d'intensité décuplée d'ici 2100 si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas significativement réduites. Cette tendance met en évidence l'urgence de prendre des mesures pour atténuer le réchauffement climatique et protéger nos océans.



07/03/2024
Retour à la liste des actualités
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.
Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Paramètres cookies